Consultant formateur

Comprendre ce que c’est le portage salarial

Le portage salarial a le vent en poupe car c’est un bon moyen pour tester une activité salariale avant de devenir auto-entrepreneur. Ce nouveau mode de travail met en présence trois acteurs à savoir une entreprise de portage salarial, la personne qui veut tester une activité professionnelle et des clients.

Créer une activité professionnelle en toute sécurité

Le concept du portage salarial est simple et c’est pourquoi les auto-entrepreneurs potentiels l’utilisent avant d’exercer l’activité à leur propre compte. Le portage salarial est souvent une notion un peu vague dont certains ignorent même l’existence. Si vous êtes intéressé et pour en savoir plus n’hésitez pas à contacter ABC Portage salarial qui vous dira si cette forme de travail peut être intéressante dans votre cas. Cette solution qui se situe à mi-chemin entre le statut de salarié et d’entrepreneur est idéale pour « essayer » une activité sans la démarrer tout de suite à son propre compte. Le portage salarial est en plein essor car il permet de créer une activité en étant salarié de l’entreprise de portage salarial. En effet, un travailleur indépendant va facturer une prestation de service x, à des entreprises clientes qui vont la régler à la société de portage salarial qui l’emploie. En retour, celle-ci va verser au professionnel indépendant un salaire après avoir déduit une commission et des charges sociales. Le montant de ce salaire varie généralement entre 45 et 55% du coût de la prestation. Le portage salarial est accessible aux experts de nombreux domaines d’activités comme, le conseil, l’audit, la formation, la gestion de projet, le web et le numérique etc.

Les avantages du portage salarial

La définition du portage salarial fait apparaitre un principe simple qui présente plusieurs avantages. En effet, le travailleur indépendant peut tester une  nouvelle activité professionnelle sans devenir entrepreneur et en conservant le statut de salarié. En effet le portage salarial est idéal pour les personnes qui hésitent à se lancer dans l’auto-entreprenariat, les jeunes diplômés qui visent une création d’entreprise, les retraités qui souhaitent travailler à leur compte en tant que consultant pour transmettre leur savoir ou de façon générale n’importe quelle personne qui souhaite créer à terme sa propre entreprise. Le statut de « porté » est idéal pour tester ses capacités de créateur d’entreprise, la pertinence d’un projet professionnel. Il permet aussi de bénéficier de l’appui et des compétences de la société de portage moyennant un pourcentage sur les missions effectuées. La société de portage se charge de la gestion administrative, fiscale et fournit un cadre juridique pour l’activité. Le professionnel indépendant libéré de toutes les contraintes administratives peut se consacrer entièrement à son projet, en tester le potentiel et la pertinence. Les risques sont limités car le « porté » bénéficie des avantages du salariat. Les sociétés de portage ont le vent en poupe car bon nombre de personnes préfèrent tester le potentiel d’un projet de création d’entreprise avant de lancer leur propre entreprise. Le portage salarial est une bonne solution pour gagner progressivement en autonomie, se projeter dans l’avenir tout en bénéficiant du soutien et de l’encadrement de l’entreprise de portage. Comme dans n’importe quelle autre relation de travail, la société de portage et le « travailleur porté » se trouvent juridiquement liés par un contrat de travail classique à durée déterminée ou indéterminé.

Profiter de l’expertise d’une entreprise de portage salarial

Les entreprises de portage salarial doivent afficher clairement leurs conditions et les frais de gestion qu’elles prélèvent. Les personnes intéressées peuvent estimer leur revenu sans risquer de mauvaises surprises car la définition du portage salarial est claire et précise. Dans un monde du travail en pleine évolution et où les codes du salariat changent, tout le monde peut être tenté de devenir salarié porté.  En effet, créer une activité en conservant ses avantages sociaux peut tenter les plus frileux. En adhérant à une société de portage, le professionnel reste libre de choisir et de négocier les missions qu’il veut conduire, fixe lui-même sa stratégie commerciale et développe son activité comme il l’entend. En cas de différend avec un client, le « porté » peut demander à bénéficier des conseils et de l’encadrement d’un accompagnateur délégué par la société de portage salarial pour gérer les démarches. On compte  en France plus de 200 sociétés de portage dont le chiffre d’affaire cumulé est estimé à 700 millions d’euros. Il n’est pas facile pour un professionnel indépendant de faire son choix parmi les sociétés de portage salarial. Il est préférable de choisir une entreprise expérimentée qui n’en est pas à ses débuts dans le portage salarial. Il est aussi conseillé de tenir compte des avis des personnes qui ont travaillé avec elle pour mener à bien leur projet de création d’entreprise. Il faut éviter de tomber dans le piège des sociétés de portage salarial qui affichent des commissions de gestion trop attractives. En effet, dans la pratique, on constate souvent que des frais ou des services supplémentaires seront facturés au salarié porté. On estime à 70 000 le nombre d’individus qui ont fait le choix du portage salarial pour donner vie à un projet professionnel.

Quitter la version mobile